Mondes parallèles
  Accueil > Qu’est-ce que l’intercompréhension entre langues voisines ?

Ses avantages


L’intercompréhension des langues voisines présente de nombreux intérêts :

1. Offre un gain de temps

- Il est plus rapide d’apprendre à comprendre plusieurs langues romanes que d’apprendre une seule langue de façon classique : apprendre à parler une langue nécessite 2 à 3 ans d’apprentissage alors que 40 à 60 heures suffissent pour apprendre à comprendre 4 ou 5 langues

2. Évite le recours à une langue tierce ou à la traduction.

- La langue tierce utilisée est fréquemment la langue d’aucun des interlocuteurs en présence (le plus souvent l’anglais) et ils ne la maitrisent pas toujours correctement. La qualité de la communication s’en trouve altérée.
Alors que la possibilité de s’exprimer dans sa propre langue permet de conserver l’aisance de son expression, de sa pensée et la compréhension de son interlocuteur dans sa propre langue favorise le développement de compétences interculturelles.
De plus, les interlocuteurs sont placés sur un pied d’égalité et la qualité des échanges, grâce notamment à la nécessité d’une attention accrue à l’autre, s’en trouvent améliorés (voir expérience PREFIC).
- La pratique de l’intercompréhension permet d’éviter le recours à la traduction entre interlocuteurs, collaborateurs de langues différentes ce qui peut représenter de sérieuses économies.

3. Facilite l’accès aux langues

- Cette méthode est accessible à tous car basée sur le développement d’une agilité mentale visant à tirer un maximum de profit de toutes ressources disponibles ainsi que des similitudes existant entre sa propre langue et les autres langues d’une même famille.
Elle fait appel à des connaissances acquises de manière informelle dont chacun dispose.

- De plus, l’exposition à plusieurs langues étrangères permet un apprentissage des langues plus autonome et réflexif qui peut également constituer une première étape facilitant l’accès à un apprentissage “classique”d’une des langues latines. Elle est donc particulièrement recommandée à tous ceux qui pensent "être nuls en langue".

- Cette approche produit un déblocage linguistique et désinhibe dans une situation d’interaction plurilingue.

4- Favorise le plurilinguisme et la diversité linguistique et culturelle en Europe

- La politique linguistique proposée par le Conseil de l’Europe a retenu pour finalité la valorisation et développement de la compétence plurilingue des personnes.
Le Cadre Européen Commun de Référence pour les langues CECR qui a été publié par la direction européenne des politiques linguistiques en 2005 pose le cadre des objectifs pédagogiques pour l’enseignement des langues en Europe.
Il propose de passer d’une logique de maîtrise quasi totale d’une ou plusieurs langues à une logique d’interaction entre différentes langues, quel qu’en soit le niveau de maîtrise. C’est à dire qu’il est préconisé de compléter la compétence de production (parler) dans une ou 2 langues par des capacités réceptives (comprendre) en d’autres langues

- Il est possible d’apprendre à comprendre plusieurs langues en même temps ce qui permet de ne pas réduire ses connaissances linguistiques à une ou deux langues.

- Le fait que chaque langue se retrouve langue de communication au même titre que les autres permet le respect de la diversité linguistique, et une position d’égalité pour les interlocuteurs.

- Les langues régionales ou minoritaires faisant partie du même continuum linguistique deviennent langue de communication au même titre que les autres.

- Une forte tendance à une homogénéisation linguistique et culturelle est à l’œuvre par l’utilisation de l’anglais. L’Intercompréhension est une alternative à cet état de fait.

Contact | Plan du site | Crédits | Réalisé par Mutins  Suivre la vie du site

Formation intercompréhension des langues romanes