Mondes parallèles
  Accueil > Qu’est-ce que l’intercompréhension entre langues voisines ? > L’intercompréhension, c’est pour qui ?

Pour tous ceux qui pensent être nuls en langue


Parmi les principes de base de l’intercompréhension se trouve l’idée que nous disposons de nombreuses ressources grâce :
- à la connaissance de notre propre langue
- à toutes les autres connaissances linguistiques
- à nos connaissances du monde (actualités, références culturelles...)
- à nos expériences de communication
- à nos capacités de réflexion, notre capacité à faire des hypothèses, des déductions...

tout le monde dispose de toutes ces ressources...il suffit de savoir comment les mettre à profit !

Le mieux est de laisser parler ceux qui ont découvert l’intercompréhension :

- Des jeunes dans le cadre du projet MAJIC
"j’ai pu apprendre du vocabulaire et en plus je me suis rendue compte que j’arrivais à comprendre un texte"
"j’ai apprécié le cours car ça m’a donné beaucoup de combines"
" la formation m’a appris à mieux comprendre les autres langues sans connaitre forcément la langue. Que par rapport à certains repères, on peut comprendre beaucoup de choses"
Ces phrases sont des extraits de témoignages écrits. Mais vous pouvez également voir un témoignage de quelques uns de ces jeunes dans cette vidéo

- Un groupe d’adultes ayant participé à la première formation organisée par Mondes Parallèles. Vous pouvez écouter une interview collective ici :

IMG/mp3/2_intercomprehension_mixage_final_02mp3.mp3

"Dans l’enseignement, les langues sont enseignées de manière magistrales. Là l’idée c’est plutôt de trouver les ressources en nous même. On est capable de trouver la traduction des mots par nous même. C’est ça qui est nouveau pour moi....
En fait on a les ressources en nous déjà, simplement à partir de la langue française on est capable de deviner le sens des mots dans d’autres langues. Faut connaitre les techniques, les indices"
"j’ai retrouvé ce sentiment là que je pouvais avoir à l’étranger en essayant d’apprendre une langue par moi-même"
" tu fais appel à ton intelligence simplement et ton intelligence t’ouvre plein de portes."
’ça m’a fait ça le truc de se dire "mais en fait c’est possible." De pas voir le texte comme un truc indéchiffrable"
" ça fait appel à des connaissances qu’on avait mais sans savoir qu’on les avait. C’est presque comme un processus de révélateur"

- Témoignage d’un participant à l’expérience PREFIC
Dans l’échange..."ça bloque pas l’expression parce que même si on fait attention à comment on parle, à parler plus doucement, à utiliser moins de mot, ça, ça va...tout le monde en est capable et l’effort est dans la compréhension ce qui expose moins au niveau du rapport humain..." (voir le témoignage)

L’intercompréhension permet à chacun de s’apercevoir qu’il dispose de ressources pour comprendre des langues voisines.
La découverte de ces capacités désinhibe, décomplexe face à l’apprentissage linguistique.

Et enfin, l’exposition à plusieurs langues étrangères permet un apprentissage des langues plus autonome et réflexif qui peut constituer une première étape facilitant l’accès à un apprentissage “classique” d’une des langues latines.

Contact | Plan du site | Crédits | Réalisé par Mutins  Suivre la vie du site

Formation intercompréhension des langues romanes